L'alimentation non-inflammatoire

person Posted By: Belinda list In: La SEP On: comment Comment: 0 visibility Hit: 1106

La théorie qui expliquerait l’augmentation de la fréquence de la Sclérose En Plaque à l’heure actuelle, est de considérer que la SEP est une maladie urbaine. 

Depuis l’ère industrielle, nous n’avons pas cessé de modifier nos comportements et notre environnement, ce qui a éloigné les hommes de leur condition d’origine et de leur nature.

Pourquoi ne pas commencer par là ? Adopter un mode de vie se rapprochant au plus près de nos ancêtres ? On l'appelle également “Régime Hypotoxique”, je n’aime pas ce terme car il est associé à la notion de “régime”. Or, l’alimentation est, pour ma part, avant tout un plaisir et non une privation. C’est pour cela que je l’appelle “Alimentation Non-Inflammatoire”.

Nous verrons qu’il sera facile et favorable de suivre ces précieux conseils afin de retrouver votre plein potentiel. Que ce soit récupérer votre énergie (finie la fatigue musculaire et articulaire) et/ou faire cesser les douleurs associées à l’inflammation, comme lors d’une phase de poussée.

Après avoir fait de nombreuses recherches, j’ai retenu les méthodes qui ont fait leurs preuves sur la SEP avec des bienfaits considérables sur la santé. Du précurseur Kousmine, à la Méthode Seignalet ainsi que le régime Paléo, ils ont tous en commun une cuisine ancestrale.

Le plus important à retenir pour une alimentation non-inflammatoire :

  • Manger bio (sans pesticides) de préférence local et de saison, avec une cuisine non transformée. Donc on privilégie le fait-maison !

  • On évite les margarines, le beurre : seul le ghee est bénéfique ! Car il ne contient pas la protéine de lait qu’est la caséine ! Beaucoup font l’erreur avec la protéine de lactose mais ça n'a strictement rien à voir.

  • Consommer des huiles vierges 1ère pression à froid, de préférence crues.

Exemples : L’huile d’olive, colza, noix, soja, noisette, onagre et bourrache…

  • Préférez un substitut de sel pour salé de façon naturelle ou alors vraiment une petite pincée.

  • Supprimer le lait et tous les produits laitiers. ! Seuls les lait végétaux sont autorisés, en veillant à bien les diversifier. A partir de l’âge de 8 ans, de par sa constitution, l’être humain devrait arrêter de boire du lait.

 

  • Consommez des céréales non mutées et bannissez le gluten. Oui, le sans gluten n’est pas un effet de mode pour les maladies chroniques inflammatoires, c’est une nécessité !

Le gluten est une protéine qui a été transformée au fil des siècles dans un souci esthétique, de texture, d 'élasticité et afin de gagner du temps.

Les variétés ancestrales étaient moins riches en gluten que les produits de nos jours. 

Dans un article fort intéressant de la clinique chiropratique de Chambly, je vous invite à le lire si vous désirez plus de détails, il est dit que :  “La sensibilité au gluten, qui n’est pas associé à la maladie coeliaque, cause des dommages directement au cerveau et au système nerveux engendrant une panoplie de problèmes neurologiques

Je vous invite à lire l’article : lien.

  • Diminuer au maximum les sucres, préférez les sucres à indice glycémique bas comme, par exemple, le sucre de fleur de coco.

  • Faites également attention à la cuisson qui engendre un grand nombre de molécules complexes qui n’existe pas à l’état naturel.

Une cuisson inférieure à 110° degrés est autorisée ce qui vous permet de manger chaud et de préparer vos petits plats avec un vitaliseur pour vos potages, poissons, purées et même gâteau par exemple. 

  • Je vous conseille de manger 1 à 2 fois/semaine de la viande respectant une cuisson inférieure à 110°. Le mieux étant la viande crue (les carpaccio, les tartares…) 

Il est donc vraiment question d’une hygiène de vie à adopter, vous devrez le faire au quotidien.

Tout écart peut s’avérer néfaste pour votre santé.

Si le malade consomme de nouveau du gluten ou des produits laitiers, son état se détériorera dès le lendemain et ce sera proportionnel à la quantité absorbée.

Depuis que j'ai changé mon alimentation, je n’ai plus d’inflammation au cerveau, j’ai gagné énormément en énergie et je me fatigue beaucoup moins vite.

De plus, j’ai appris une autre façon de cuisiner, plus sainement mais tout aussi gourmande ! :P

J’ai perdu du poids et je me sens bien mieux dans mon corps.

Entre alimentation et autres routines quotidiennes, je revis.



Bonus : Par quoi remplacer le beurre ?

Bonus : Alternatives intéressante au gluten 

Tags: alimentation

Comments

No comment at this time!

Leave your comment

Sunday Monday Tuesday Wednesday Thursday Friday Saturday January February March April May June July August September October November December
close Shopping Cart
close Shopping Cart

New Account Register

Already have an account?
Log in instead Or Reset password